4 juin 2024 : Thé

1 min read

J’ai vécu plus de nuits que je ne saurais en compter.

J’ai cherché des solutions à ma condition. Aux contraintes qu’elle impose.

J’ai compulsé les traités alchimiques, les grimoires, tous plus fantaisistes les uns que les autres. J’ai voyagé. Pas simple quand vous ne pouvez vous déplacer que de nuit.

Et j’ai trouvé un substitut. Le Japon compte le plus de centenaires au monde.

Sans boire de sang. Du thé. Juste du thé.