Les petits riens

1 min read

Vous l’avez peut-être vu, ou pas, dans la colonne de droite, là, il y a un lien vers “les petits riens”. C’est le blog de Lewis Trondheim. Lewis Trondheim a (co-)écrit des livres tels que “Les Cosmonautes du futur”, la série des “Donjon Monsters”, “Les formidables aventures de Lapinot”, et plein d’autres qu’on trouve aux rayons BD d’ici et d’ailleurs. Son blog est un peu particulier, puisqu’il est exclusivement dessiné.

Cela fait 198 vignettes (and still counting) que Lewis Trondheim dessine, pour parler de choses anodines qui traversent sa vie. De la mort du chat au bobo dans l’oeil, en passant par les rencontres dans les festivals de bande-dessinée et les réflexions sur la vie et son absurdité en général, c’est sensible, humain et volatil… Le site exploite à merveille la technologie Flash pour faire disparaître les anciennes vignettes au fur et à mesure que de nouvelles sont publiées.

Personnellement, j’adore. C’est pétri d’humanité, c’est à dire de grandes aspirations et de petites révoltes, de doux délires et de petits bobos, de doutes inébranlables et de convictions vacillantes. Quelque chose qui me rappelle Desproges dans l’art de la chute.

J’espère (message à l’auteur) que cela sera publié un jour (rendez-nous, cher Lewis, votre peur si bien exprimée des chenilles processionnaires). Et si vous aimez ce blog, prolongez votre bonheur avec le tome 1 des “formidables aventures sans Lapinot”, “L’aventure de l’univers” (qui comprend notamment une formidable planche sur l’actualité, l’égoïsme heureux et culpabilisateur et l’altruisme déprimant).

PS : Honte à moi. Les petits rien sont édités chez Delcourt, collection Shampoing. Le tome 2 est en préparation, et sortira en Octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.