Tendre le baton pour se faire battre

2 min read

Vous surfez sur le web. Vous ne voulez pas qu’on vous inonde de spam (qui représenterait 95% de la totalité des messages ciruculant sur le web). Alors pourquoi utiliser FaceBook ?

La question se pose aussi avec MySpace, LinkedIn, Viadeo ou OpenSocial.

Personnellement, je n’utilise que Viadeo, et ce, uniquement quand je cherche du boulot. Rarement, donc.

MySpace, je trouve ça uber-laid (retour à la glorieuse époque où les sites étaient faits avec Netscape Composer, ce doit être la mode Blink blink). LinkedIn, je savais même pas que ça existait, OpenSocial, je sais que c’est Big Brother Google qui l’a mis en place, pour contrer FaceBook (qui vient de céder quelques parts archi-minoritaires à Microsoft, pour la broutille de 15 milliards de dollars).

Bref, autant dire que le phénomène Facebook me passe complèment à côté. Je ne peux donc que sourire en lisant cet article de l’Expansion, qui m’a été relayé par la newsletter Secuser (je ne me ballade pas sur l’Expansion naturellement).

Je trouve ça absolument génial : dans le même numéro de la news secuser, on a cet article, et un autre qui explique comment “effacer ses traces de navigation”. Joyeux grand écart, avec d’un côté des gens qui espèrent ne pas être repérés, mais qui donnent toutes les infos sur leur vie… et les stockent sur des serveurs étrangers.

Ça me rappelle un billet de Max Barry qui nous rappelait (en anglais) que tout le monde rigolait quand certains puristes annonçaient que le CD était moins bien que le vinyle. Et Max Barry de constater qu’aujourd’hui, on nous vend des mp3 pour les écouter sur des téléphones avec appareil photo intégré (et v’la la qualité des photos…).

Tout ça pour dire qu’il faut bien reconnaître que les consommateurs éclairés… ben on les cherche encore…

PS : vous excuserez le style un peu brouillon de ce billet, hein, y en a qui bossent quand ils ne sont pas en province (ce qui veut dire qu’en province… vous avez tout compris)…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.