Je suis très déçu (Google insolite ep 2)

1 min read

C’est ce que doit se dire l’internaute qui arrive sur mon blog en ayant tapé “porno belge” dans un moteur de recherche.

En effet, je parle dans un commentaire d’un documentaire de France Culture où un film porno belge était évoqué. Mais ça ne va pas plus loin : avouez qu’il y a de quoi être déçu.

De la même manière, je tiens à exprimer toutes mes excuses aux personnes déçues du contenu de ce site quand ils le trouvent dans Voila (très orienté) après avoir rentré “énormes bites”. Là, j’avoue ne pas avoir cherché le pourquoi du comment.

Dans les trucs surprenants, si vous me dites “je cherche un pâtron dans le batiment serieux pour roumain”, sachez que je ne peux rien pour vous, et que patron ne prend pas d’accent circonflexe. Par contre je suis content de remonter souvent sur tout ce qui est “pépins 2008”, “exercice sur la concision” et autres jeux littéraires.

Tant que j’y suis, je peux répondre à la question qui me vaut tant de visites : dit-on “tant que j’y pense” ou “temps que j’y pense” ?

Et bien les deux mon capitaine ! Mais si “tant que j’y pense” est une expression qui fonctionne toute seule, et qui signifie “pendant que j’y pense”, la locution “temps que j’y pense” sera souvent précédée d’un verbe, comme dans “il était temps que j’y pense”. J’ai honteusement détourné la première expression avec l’orthographe, ce qui avait déjà en son temps, jeté la blogosphère dans le trouble (Fabien pourra en témoigner).

A bientôt sur votre moteur de recherche favori pour de nouvelles surprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.