Le retour à la jardinière

1 min read

La technologie, c’est de la merde. Non, non, ne protestez pas contre cette affirmation, sa grossièreté ou le paradoxe d’exprimer cette opinion sur le World Wide Web, en vérité, en vérité, je vous le dis : technology is bullshit.

Rien ne vaut le sain travail des champs, le contact avec la nature, la production de sa propre nourriture, loin des OGM, des pesticides et des poulets en batterie.

Aussi m’y suis-je mis.

J’ai retroussé mes manches, bêché la terre et semé les graines de la vie végétale qui pousse dans la terre bêchée. Semez de préférence à la lune montante, nous disent Rustica et ma mère, ça pousse mieux. Pourquoi, c’est un mystère insoluble, mais il parait que ça marche. La vie s’est réveillée, l’eau a abreuvé les graines, les plantes ont poussé.

Depuis j’ai le plaisir de consommer ma propre salade…

et ma propre menthe…

… que je mets dans mon thé.

Et qu’on ne vienne pas me dire que tout cela n’est qu’un prétexte pour faire de jolies photos (surtout la dernière en fait, comme quoi, le métal se prête vachement bien au N&B, et la retouche d’images, ça fait des miracles) !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.