La folie Harry Potter

2 min read

A l’heure où j’écris ces lignes j’en suis aux 2/3 du tome sept.

A l’heure où vous lirez ces lignes, je l’ai fini depuis mardi 3h30… du matin…

En ce jeudi matin, je bosse en effet de nouveau à Montauban. Et j’ai envie de vous laisser souffler après le billet d’avant-hier après-midi.

C’est assez dingue de constater à quel point ce bouquin est prenant. Je me demande s’il n’y a pas une émulation collective qui nous rend frénétique, en plus de la qualité de l’histoire.

Bon, évidemment, j’en connais dont le refus des modes a fait complètement traverser cette décennie sans savoir qui est Albus Dumbeldore. Ce qui, en soit, n’empêche pas de vivre.

Mais là où je voulais en venir, c’est que J.K. Rowling, l’auteur, donc, a bien manipulé son monde. En même temps, c’est facile : tous ses lecteurs attendaient béatement qu’elle annonce quoi que ce soit : le nombre de personnages qui meurent, la sexualité des chouettes ou la couleur des robes Rouge et Or de Gryffondor. Là où elle a fait très fort, c’est en annonçant que 2 personnages mouraient durant le septième tome.

J’en suis à quatre – en ayant lu les deux tiers, entendons-nous bien. Evidemment, on pourra me dire que
 sur ces quatre-là, deux sont secondaires, le troisième encore plus, tandis que le quatrième est un méchant. Il n’empêche, les deux personnages “secondaires” sont les personnages principaux de bouquins précédents, le troisième traverse l’ensemble du cycle (jusqu’au début du septième, où il meurt comme une merde…), tandis que le quatrième est celui par qui tout arrive (non, Voldemort ne meurt pas au bout des deux tiers du roman). Et là où l’auteur réussit un grand coup avec sa déclaration, c’est qu’en annonçant la mort de deux personnages, elle n’interdit pas la mort de plus de personnages. Elle oublie juste de dire “au moins”. Mais bon, elle n’allait pas tout révéler…

PS : Une fois le bouquin fini, je dénombre 13 personnages identifiés et morts, plus un paquet d’une cinquantaine d’anonymes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.