Google Insolite

2 min read

Comme mon collègue bloggueur et néanmoins ami Iyhel, je recense ici les mot-clés qui vous ont permis, lecteurs, d’arriver ici.

Je passe sur la pléthore de “temps” et ses déclinaisons, ainsi que sur les diverses variantes de mon nom.

On trouve quelques entrées sur la loi Tepa… et les VRP : “loi tepa vrp”, “loi tepa 28 septembre 2007”, “tepa et vrp”, “loi tepa et vrp”, “vrp + tepa”… J’ai mis un moment à comprendre qu’en fait Google associait deux billets, le premier sur la loi Tepa, et le second sur la solitude du VRP (cf Mystère Hôtelier). Google combine aussi mon poste sur Hergé et celui sur la loi TEPA quand on fait une recherche sur “marin et loi tepa”. Hergé me vaut à lui tout seul de figurer en bonne position quand l’internaute fait des fautes d’orthographe : “hergé pensé politique”.

Ecorcher le nom de certaine greluche est payant puisqu’en parlant du décolleté de la potiche de la Roue de la Fortune, les gens qui cherchent “regard le décolleté” ou “victoria silvedst” (qui s’orthographie pas comme ça, en fait).

Il y a aussi un grand meli-melo de tout et n’importe quoi plutôt sympathique : “citations éducation mafalda”, “gag sur le temps”, “histoire courte web images”, “oiseau larcenet”.

Et enfin, l’inexplicable bien sûr les inexpliquables. On me trouve ainsi sur “arte gratuite anniversaire”, “titres loufoques”, et, ce qui n’est pas forcément pour me réjouir : “euthanasie à saumur”.

D’aucuns s’interrogent : “quoi faire sur l’ordi un vendredi soir”.

Certains se plaignent : “je suis faible”.

D’autres ressassent des souvenirs douloureux : “ca fait un an j’y pense encore”. Vous aurez noté qu’à ce stade, j’ai renoncé à comprendre où Google va chercher ses résultats dans mes colonnes. Je paye le coup à qui aura le courage ou l’ennui nécessaires à faire la traque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.