Non aux étiquettes !

4 min read
Bon, je dis ça, mais en fait, je suis une victime, moi aussi. Alors comme Flo Py, comme Cochon, je vais vous mettre les fameuses règles du tag internet, qui n’est qu’une forme éhontée de marketing viral, puisque Cochon, pour me punir d’avoir fait de la pub à Penelope JoliCoeur, m’a taggué à mon tour.
Voici donc les règles du jeu :
– Ecrire le lien de la personne qui nous a tagué
– Préciser le règlement sur son blog
– Mentionner six choses sans importance sur soi
– Taguer six autres personnes en mettant leur lien (bon déjà là c’est mort, parce que toutes personnes que voyez en lien sur la droite ont déjà été tagguées, et que je ne me vois pas tagguer Martin Winckler ou Lewis Trondheim – qui sait, à tort peut-être ?)
– Prévenir ces personnes sur leur blog respectif (qu’est-ce que je disais ?)

Alors. Mentionner six choses sans importance sur moi…
Ça va être très dur, puisqu’il m’est difficile de trouver la moindre chose qui ne soit pas importante en moi (ça va, je me la pète suffisamment, là ?)
  1. Je sens que je vieillis. Mon oeil droit et mon tour de hanche surtout. D’ailleurs je vais chercher mes lunettes : ça m’évitera de m’exploser les yeux pour finir ce billet, et ça me fera faire un peu d’exercice. Et comme ça je ressemblerai à Julien Courbet (la première réflexion que je me suis faite en mettant mes binocles).
  2. On m’a reconnu une fois dans un restaurant. Oui, bon dis comme ça on comprend pas : une personne qui m’a vue sur scène m’a reconnu, une fois, dans un restaurant. La fille me tutoyait croyant qu’on s’était rencontré dans une soirée d’amis communs, mais comme je ne la remettais pas, j’ai suggéré l’option théâtre. Et c’était ça : elle s’est alors mise à me vouvoyer pour se confondre en excuses. A la réflexion, si elle était venue vers moi au beau milieu d’un restau, pour absolument renouer contact, y avait peut-être moyen de pécho…
  3. Je déteste faire la vaisselle avec des gants Mapa. Pour moi, le gant en caoutchouc, c’est le mal, incarné dans une perversion nécessairement polymorphe (puisque le caoutchouc est souple et donc s’étire). C’est un peu aussi pour ça que j’aime Fight Club.
  4. J’ai un Bac + 3 en Arts du Spectacle1, un Galop 7 d’équitation, 3 étoiles de ski : autant de diplômes absolument inutiles dans la profession que j’exerce actuellement et celles que je me vois exercer par la suite.
  5. Je lis environ une page par minute, en français ou en anglais, mais surtout entre minuit et deux heures du matin. J’arrive pas à dire si c’est peu ou beaucoup, mais ramené à l’échelle du livre, ça fait 2 tomes d’un peu plus de 350 pages entre Vendredi soir et Lundi matin. Et des nuits un peu courtes, mais j’aime bien.
  6. Je trouve toujours des moyens mnémotechniques incompréhensibles pour les autres quand des chiffres sont en jeu. Genre suite de Fibonnaci, palindrome, Equation de Valenzetti, etc… Sans aller jusque là, un exemple. Je vis en Région parisienne : 01. Ma ville a deux numéros “historiques” de téléphone (on va dire 47 09). Je le sais, comme je sais un numéro de département, depuis que le plombier de mes parents habite dans cette ville (soit depuis une grosse vingtaine d’années). L’avant-dernier nombre, c’est 57. Bon. Ça faut le retenir. Il manque encore 2 chiffres pour compléter mon numéro de téléphone : 57+2=59. Oui je sais on dirait une folie mnémotechnique des papous dans la tête…2
Voila voila voila… bon j’ai pas de liens à faire, au moins ça s’est fait.
Je vais essayer de rameuter des gens pour qu’ils s’expriment quand même… mhm, tiens Chat d’oc et Lili, vous avez le droit de vous y coller. Tiens et puis je vais proposer à mon père aussi. Na.
1 : On ne rit pas, ça existe, et Iyhel pourra témoigner que ça m’a permis d’être un point unique dans les statistiques post-bac de mon lycée. Ce qu’il faut pas faire pour se distinguer…
2 : inutile de composer ce numéro, je ne vous répondrai pas. D’ailleurs vous vous doutez bien qu’il est faux, comment retiendrai-je sérieusement un truc pareil ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.