Du travail sans emploi ?

1 min read

Il n’y aura donc pas eu de remaniement ministériel. Les ré-attributions de 5 postes, et la création de 6 autres, dans un gouvernement qui n’est plus si réduit que ça, ne sont pas un remaniement. La preuve ? Tout ça ne vise absolument pas à améliorer les performances et l’efficacité des ministères.

J’en veux pour exemple le plus flagrant la création d’un secrétariat d’état à l’Emploi.

Devinette : il existe un ministère du travail, et un ministère des finances. A quel ministère rattachez-vous le secrétariat à l’Emploi ?

Aux finances bien sûr ! Parce qu’en fait, le ministère des finances, Bercy, quoi, porte actuellement le titre de ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi.

Mais alors, dans ces conditions,me direz-vous, à quoi sert le ministère du travail ? Je ne sais pas. D’ailleurs je ne sais pas non plus qui s’occupe des finances de l’état, vu que le ministère qui est à Bercy n’est plus “des Finances”. Ok, ils ont toujours la tutelle de la Direction de la législation fiscale, et ils vont continuer à collecter des impôts (vous avez espéré, hein, vous aussi ?), mais on ne sait pas comment les crédits générés seront attribués ?

Moi, mauvais esprit ? Beuh non.

Enfin si quelqu’un veut bien éclairer ma lanterne sur l’utilité du ministère du Travail-sans-emploi, voire sur l’utilité de Xavier Bertrand…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.