Y a des jours comme ça… (2)

1 min read

11h : j’arrive sur le parking de Leroy-Merlin. J’entends un “PLAKAplochhhhhhhhhhhh” au moment où je sens bien que je roule sur un truc. Je me gare. Mon enjoliveur arrière droit a disparu, ainsi que tout l’air contenu dans le pneu du même coin de la voiture. Ce doit être à cause de l’entaille de 10 centimètres qui balafre le caoutchouc.

11h05 : une fois dans Leroy-Merlin, pour profiter de la moins bonne réception ainsi que des interférences modèle enfants qui braillent, foire au parpaing et comparatif avec test entre perceuse à percussion et percuteur, j’appelle Aurélie pour lui dire que je serai un peu en retard… Résultat logique, on s’entend mal, et on s’engueule au milieu du raison visserie, tout grâce à l’iPhone ! On vit un monde formidable.

11h10 : je trouve mes 4 vis en diamètre 5, longueur 70 (le tout en millimètres), et j’arrive à une queue de caisse modèle 7 (mètres). Apparemment, y a du monde qui fait le pont, et il semblerait que ça profite à la grande distribution. Si Sarkozy me lit, j’ai le secret pour relancer la croissance : faire des ponts !!!

11h30 : après avoir payé mes 4 vis 1€50, je m’attelle à la recherche de la roue de secours dans une Clio. Pas sous la voiture… pas sous le capot… pas dans la boîte à gants… bon ben… je vide le coffre de tout son bordel, soulève le tapis et trouve la bête.

J’ai testé pour vous : le système de cric de la Clio est intégré sur un joli kit très pratique. Le cric est un peu réfractaire au dépliage au début, mais la clé qui l’anime soulève très facilement le véhicule.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.