Petits pas sur l’eau

2 min read

Pas simple de conjuguer conscience écologique, budget et plaisir de la vie. J’essaie pourtant de trouver des applications concrètes et le moins contraignantes possibles.

Voila un moment que les différents fournisseurs d’eau semblent se livrer une guerre de communication par media interposés.

D’un côté, les eaux délivrées par les marques (Evian, Volvic, Vitel) sont chères et polluantes : il faut embouteiller, transporter les bouteilles, recycler leur plastique, bref pas top au niveau carbone “périphérique”. De plus, des études tendent à prouver que le plastique utilisé pour les bouteilles modifient le comportement endocrinien des consommateurs de l’eau en question. Des produits seraient en effet diffusés dans le liquide, produits dont l’effet à long terme sur l’humain ne sont pas encore connus… mais qui commencent à poser de sérieuses questions quand on voit ce qu’ils font sur les poissons.

De l’autre, les eaux fournies par les réseaux de distribution de l’eau publique sont de plus en plus remises en question pour leur méthode de purification : usage d’aluminium qui favorise l’apparition de la maladie d’Alzheimer, de chlore et d’autres cochonneries plus déprimantes les unes que les autres. On pourrait crier à la paranoïa, puisque ces particules sont infimes et donc invisibles. Manque de bol, mes parents ont fait installer un purificateur/adoucisseur sur leur arrivée d’eau générale. Pour avoir vu l’état de la cartouche de filtre au bout d’un an… il y a de quoi se poser de sérieuses questions.

Comme l’eau reste malgré tout essentielle à la vie, je me tourne vers le compromis de consommer de l’eau du robinet (ça revient moins cher) mais refiltrée par une solution domestique, et si possible, peu coûteuse. Reste maintenant à trouver cette perle rare, carafe, adoucisseur…

Avez-vous des idées, des expériences à partager ? Je suis preneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.