Introspection du bloggueur

3 min read

Ouais, ouais, je sais, je ferai mieux de bosser sur mon WriMo mais… il pleut, il fait froid, je fais du ménage électronique et du coup je tombe sur des trucs…

Tout a débuté avec du ménage dans les tags, ces petits mots-clés qu’on ajoute à un billet pour le catégoriser. Bien sûr ce site comporte des rubriques, mais ça n’empêche pas d’avoir au sein de ces rubriques, voire entre, des thématiques qui reviennent au fil des billets.

J’ai d’abord fait du regroupement de tags. Entre ceux qui ne sont utilisés qu’une ou deux fois, les doublons et les autres, il y avait de quoi faire. C’est en allant vérifier les billets taggués par des mots isolés que je suis tombé sur des pépites, rétrospectivement parlant.

Croiriez-vous, alors que, pour le moment (ça va vite changer), mon unique billet “à retenir” porte sur la confidentialité des données sur le web et notamment sur les réseaux sociaux, que j’aurai pu écrire un billet pour signifier mon incompréhension de Facebook ? Ben si. Je vous en passe des comme ça, sinon on va encore m’accuser de faire de l’article facile à base de rétrospectives.

Cette amusante constatation m’a entraîné plus loin. En fait, c’est quoi ce blog ?

J’y parle essentiellement de mes lectures, parfois de trucs plus ou moins dérisoires qui m’énervent ou m’agacent, il y a un peu de musique mais rien de bien défini. De deux choses l’une. Soit je m’attelle à une thématique unique, soit je garde cette tendance “joyeux fourbi”. A vrai dire, n’ayant pas le temps ni la volonté (consacrée ailleurs) à me spécialiser – laissons à des journalistes qui feront ça mieux que moi – je vais poursuivre dans cette voie du “temps que j’y pense, ça vous intéressera peut-être”. Tant pis si je reste noyé dans la masse obscure des innombrables sites perso.

Quelques volontés personnelles, cependant. Oui, je continuerai à diffuser sur une base que j’espère régulière, des courts-métrages le vendredi. Cette envie me vient sans doute d’un ras-le-bol des vidéos “virales” à deux francs où un chat explose quand on lui met un kitkat sur les moustaches. Un court-métrage, il y a un vrai boulot, une scénarisation,  une réalisation, parfois même un jeu d’acteurs. Et on n’en voit plus au ciné. Donc oui, ici, vous en trouverez. Du bon. Du qui distrait, mais pas que. Pas forcément vu en deux secondes, non, du vrai film. Qu’on se pose pour regarder, qu’on savoure et qu’on partage après avoir pris le temps de le visionner.

Je continuerai à parler de mes lectures, parce qu’une bibliothèque, comme une vidéothèque, est pour moi un outil de socialisation. On présente les livres qu’on a lu, on en parle, on échange des ouvrages et des impressions, on découvre, on apprend.

Je vais en revanche me contraindre à plus de régularités sur les mises à jour de certaines rubriques. Ce site deviendra peut-être plus “périodique”, et ça n’est pas pour me déplaire.

Et vous ? Qu’aimeriez-vous voir, lire, entendre dans ces colonnes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.