Black March : videz vos étagères

2 min read

En mars, vous n’allez acheter aucun bien culturel, afin d’envoyer un message clair au portefeuille à l’oreille des grandes compagnies “culturelles”. Voici quelques idées pour vous occuper, au cas où.

Vous avez donc pris la résolution de ne pas acheter de biens culturels auprès des grandes compagnies de l’industrie culturelle.

Je vous sens tournant comme un lion en cage ou un gamin un mercredi pluvieux : “qu’est-ce que je peux faire, j’sais pas quoi faire ?”

Bandes de petits sacripans ? Regardez donc un peu autour de vous. Non pas si loin, là, sur votre bureau. Au dessus. Vos étagères. Vos placards. Ne faites pas croire que tout cela ne déborde pas d’un fratras sans nom !

Allez, première mesure : #OccupyMesEtageres ! Voici un plan d’action simple et efficace dont l’ampleur va peut-être vous surprendre.

Commencez par vous équiper de quelques outils simples : chiffon, spray pour les meubles. Videz vos étagères de tous leurs livres, CDs, DVDs, blu-Ray, jeux vidéo (on résumera sous le terme d’ouvrage, pour la suite) et profitez-en pour faire les poussières. Maintenant que c’est propre, contemplez la pile au pied des étagères.

Séparez en deux parties : d’un côté, les ouvrages que vous avez déjà lu/vu/terminé, de l’autre côté, tout ce qui est en attente.

Bien. Occupons-nous du tas “en attente”. Je vous parie que vous avez de quoi vous occuper tout un mois : gardez ça au chaud et à portée de main. Le programme de vos prochaines soirées est tout trouvé.

Et l’autre pile, alors ? Celle des ouvrages finis ? D’abord, demandez-vous si vous avez besoin ou envie de garder tout ça. Avez-vous encore un ordi ou une console capable de faire tourner ce jeu ? Avez-vous envie de revoir ce film ou de faire découvrir à quelqu’un ce bouquin ? Considérez bien le volume de la pile “en attente” en réfléchissant à ces questions. Votre temps n’est pas extensible. En avez-vous suffisamment pour en consacrer à cet ouvrage que vous avez déjà parcouru ? Ou au moins, avez-vous envie de prêter cet ouvrage pour qu’un de vos amis passe du bon temps et que vous en discutiez ensemble ? Si la réponse est “non” aux deux questions, soyez fort : commencez une troisième pile de choses “à vendre”. Si au contraire vous avez envie de garder cet ouvrage, et bien, vous n’avez plus qu’à regarnir vos étagères.

Plusieurs méthodes s’offrent alors à vous : le classement alphabétique, bien ordonné, qui vous permettra de sortir LE disque en quelques secondes, l’alignement en fonction de la taille ou de la couleur si l’esthétique prime avant tout, ou au contraire, le rangement un peu foutraque, qui vous permettra de retrouver des surprises de temps à autres.

Voila de quoi vous occuper. Et si ça ne vous prend qu’une heure ou deux, et bien, chapeau, vous êtes bien meilleurs que moi !

Bouquins en retard, Octobre 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.