Mots d’enfants – 31 défis d’écriture, jour 24

3 min read

Enfant, nous avons tous interprété de travers une expression que les adultes employaient autour de nous. Pour poursuivre le défi en cette veille de Noël, mettons donc l’innocence enfantine à l’honneur en jouant l’incompréhension.

Papi reprochait toujours à Mami d’écouter le Président à la télé comme si c’était parole d’Ève en gilet. Moi je comprenais pas trop, parce que bon, Ève c’est quand même à cause d’elle qu’Adam et elle avaient été chassés du paradis. Et puis ils étaient tous nus à ce moment-là. Mais elle avait quand même fait une grosse bêtise, d’avoir désobéi – parce que manger des fruits, c’est plutôt bien, non ? Aujourd’hui, Maman veut toujours que je mange des fruits, les fruits sont plus du tout défendus, je pense que si Adam et Ève vivaient encore au paradis, on leur interdirait plutôt de manger des Mars ou des Snickers, et ça serait vraiment dur de résister. Aujourd’hui, on doit manger cinq fruits mais aussi des légumes, et c’était peut-être ça la vraie punition : pour les cerises, je dis pas, mais les brocolis c’est moins rigolo. Bref Ève a mangé le fruit défendu, et ça c’est pas bien parce qu’elle a désobéi, mais bon, Adam aussi ! On dit toujours que c’est la faute d’Ève mais comme dit Papa quand il me gronde parce que j’ai fait la même bêtise que mon petit frère, il me dit toujours “ce n’est pas parce qu’il a fait l’idiot que tu dois faire comme lui”. Il me dit même que comme je suis la grande, c’est à moi de donner l’exemple. Et c’est vrai. Après tout, Adam était là en premier, donc c’était l’aîné, il aurait du montrer à Ève que c’était mal d’avoir désobéi, l’emmener voir Dieu pour qu’elle demande pardon. Du coup, je me demande : soit il avait pas envie de passer pour une balance, et je le comprends, mais c’était pas malin de faire la même bêtise quand même, soit Adam était un peu bébête, mais comme on peut pas le dire, on garde la mauvaise excuse de Ève qui a commencé pour continuer à la gronder. Et ça c’est pas juste : la maîtresse dit qu’une fois qu’on a été puni, on ne doit pas être se voir reprocher toujours la même bêtise. Bien sûr, si on recommence, alors on est encore plus puni, mais jamais il est dit qu’Ève remange du fruit défendu après. Si Ève a plus jamais remangé de fruit défendu, et comme elle a eu des enfants avec Adam, peut-être qu’elle a plus désobéi non plus. Du coup elle était un peu comme Maman à tout le temps gronder ceux qui faisaient des bêtises. Et que comme il y avait pas trop de magasins ouverts – à part de fruits et légumes – elle avait juste un gilet. Du coup tout le monde insistait bien d’écouter les paroles de Ève en gilet, parce qu’elle savait de quoi elle parlait, elle qui avait été punie très fort ? Je sais pas. Je crois que c’est ça.

Recevez l'actualité du site, toutes les Histoires minute de la semaine, et la Nouvelle en ligne mensuelle.
Vous pouvez aussi me soutenir sur uTip !

1 Commentaire

  1. Jean

    Je me surprends à attendre ton défi journalier. Mais si! Mais si! Cette vision enfantine est réussie et fort crédible. Joyeux Noël.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.