Le Nanowrimo démarre (sans moi)

4 min read

Le premier novembre signifie pour beaucoup de (aspirants) auteurs et autrices que le Nanowrimo démarre. Le quoi ? Le National Novel Writing Month, le mois pour écrire un roman. Et ben cette année, sans moi. Pourquoi ?Alors désolé pour toutes les personnes amatrices de polémiques, aucun scandale n’est arrivé à mes oreilles concernant l’équipe du ‘wrimo (qu’elle fut locale ou internationale) : pas de détournement de fonds, de relations sexuelles non-consenties, de dérives néo-nazies. Ou alors, ça m’est passé à côté – ce n’est pas impossible, notez bien.

Juste, cette année, j’essaye de finir, réparer, améliorer, avant de débuter.

Finir notamment ce roman de fantasy entamé depuis 2016, avec toute la ré-écriture que cela comporte.

Finir cet autre roman feel good débuté à l’occasion d’un appel à projet qui demandait un premier chapitre et un synopsis.

Finir un milliard d’autres trucs, trop nombreux pour être cités ici.

Cependant pour marquer le coup – et augmenter la cadence, novembre peut devenir un mois de célébration à sa manière. De quoi sera-t-il donc fait ?

Des histoires minutes comme s’il en pleuvait

La technique est parfois capricieuse mais bon gré mal gré, la rubrique correspondante du site se remplit d’histoires instantanées. Les consignes de novembre sont tombées et les premières microfictions sont déjà programmées – magie de la technique (dont on espère qu’elle fonctionnera, donc).

Remercier mes soutiens

Qu’ils aient été sur Tipeee ou qu’ils arrivent sur Utip, un petit programme de remerciement va se mettre en place pour les personnes qui ont accepté de me soutenir dans cette aventure de l’écriture. Des détails très prochainement sur ce sujet.

Un montage longtemps attendu

Il y a trois ans, j’ai eu la chance de me rendre sur un site de tournage exceptionnel : Fort Bravo en Espagne, où furent tournés “quelques” westerns. Et également un clip, d’un de mes groupes préférés : Personal Jesus de Depeche Mode.

Dave Gahan, Martin L. Gore, Andrew Fletcher et Alan Wilder à Fort Bravo

Attendez-vous donc à voir des petites images qui bougent tout bientôt sur ces pages…

Une finalisation de roman

Ce travail aura lieu en coulisse, une fois les chantiers mentionnés ci-avant achevés. Il va pourtant bel et bien débuter ; si vous faites partie de mes bêta-lecteurs, préparez-vous !

Et du côté pro ?

  • Toujours de la coordination sur Vermine 2047, encore et toujours. Les trois livres du tryptique de base avancent très, très bien, malgré un petit retard pris en maquette – la copie a été retoquée par l’auteur principal;
  • Le scénario pour Imperator chez JdR Éditions a été validé sans souci et devrait bientôt rejoindre les étals des bonnes crèmeries ;
  • Une très grosse commande se précise et pour laquelle je dois rédiger une proposition dans le courant de la semaine – silence superstitieux en attendant ;
  • Encore de la coordination, sur trois (!) gammes que je ne peux toujours qu’évoquer : je fouette des traducteurs, des relecteurs et des graphistes qui me le rendent bien en me balançant plein de fichiers à valider !
  • Et puis des projets pour la suite, car il faut bien remplir le carnet de commandes longtemps à l’avance…

Au moment où j’écris ces lignes, un financement participatif est en cours pour 7e Mer. J’ai eu la chance d’écrire un prologue alternatif pour la nouvelle campagne 100% inédite du Studio Agate et ce scénario a été le premier bonus débloqué. Si d’aventure cela vous intéresse, n’hésitez pas à faire un tour sur le Ulule avant le 11 novembre !

Et si vous voulez m’en entendre parler ça se passe ici-même !

Quoi de neuf sur le site : l’ergonomie, c’est le bien !

Une petite modification d’ergonomie sur le site, enfin. Quelques lecteurs et lectrices m’ont fait remarquer que les histoires minutes n’étaient pas lisibles dans leur intégralité ici – contrairement à Twitter. Bon, en réalité, elles l’étaient déjà : il suffisait de cliquer sur le titre où figuraient la date et le mot-contrainte. D’aucuns diront que pour un texte si court, un clic supplémentaire était quelque peu superflu et… comment leur donner tort. Dont acte. Désormais, en cliquant sur ce lien – ou sur “Histoires minutes” dans le menu, vous accédez à toutes les micro-fictions, dont le texte s’affiche en intégral sans besoin d’aller plus avant !

Quelques mystères demeurent sur l’envoi des newsletters – elles partent, mais pas aussi garnies que ce à quoi je m’attendrais. Y a quelque chose qui cloche là-d’dans, j’y retourne immédiatement ! (air connu)

Recevez l'actualité du site, toutes les Histoires minute de la semaine, et la Nouvelle en ligne mensuelle.
Vous pouvez aussi me soutenir sur uTip !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.