(Quais)

2 min read

(Quais), un jeu de rôle feel good de rencontres et de vies imaginées, sans MJ

Écrit à l’occasion de l’édition 2024 du concours “Il était une fois un fois un petit jeu de rôle“, qui propose d’écrire un jeu de rôle en 500 mots sur un thème donné, voici (Quais).

Thème : Quotidien

(Quais) propose donc une parenthèse dans le quotidien des personnages.

Ce jeu de rôle sans MJ propose d’imaginer la vie de personnes croisées dans le métro. C’est un jeu rapide, poétique et feel good, qui se joue à partir de trois personnes et jusqu’à… autant que vous voulez, je suppose. Ce jeu est un exercice d’improvisation à plusieurs voix. Laissez-vous surprendre !

Comme Nanar RPG, l’ensemble du jeu tient sur une feuille A4 recto verso (forcément, en 500 mots).

Bonne découverte.

Une personne de dos face à un train qui arrive en gare
Photo by Jeffrey Czum on Pexels.com

Quelques anecdotes

Le thème du quotidien m’a inspiré quelques idées. (Quais) s’est imposé comme la plus nette, et la plus facile à mettre en œuvre. Et je conserve une affection pour le métro – pour la version romantique et fantasmée du métro, je l’admets bien volontiers. Souhaitant détourner le thème, sans partir sur une option trop surnaturelle, l’introduction de l’imagination (et pourquoi pas de l’imaginaire) dans le quotidien et ce qu’elle a de plus grisouille (Métro, boutot, dodo) m’a paru une bonne option. J’espère que vous serez d’accord !

Historique des versions

10.06.2024 – V1.3 : Corrections de typo et amélioration de la “maquette”.

6.06.2024 – V1.2 : Première version publique. Merci à Nils, Sly et Beldom pour leurs retours.

Recevez l'actualité du site, les Matières à rêver et toutes les Histoires minute de la semaine.
Vous pouvez aussi me soutenir sur Patreon !

1 Commentaire

  1. Pingback: Matière à rêver #2 (7 au 13 juin 2024) - Temps que j'y pense

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.