Le savoir est une arme, apprenons

1 min read

J’aimerai savoir plus. Sur plein de choses. Aussi, faute de temps pour lire, j’écoute de nombreux podcasts. Les émissions de radio sont maintenant téléchargeables et écoutables dans leur intégralité à tout instant du jour et de la nuit, sans limite de temps.
Radio France, qui est financée majoritairement par la redevance télé (comme l’INA), a la bonne idée de proposer pour chacune de ses chaînes, de très nombreux abonnements de ballado-diffusion.
On notera notamment Continent Sciences, Concordance des temps, Du grain à moudre (quotidienne, arg !), et sur un registre plus léger, Des papous dans la tête, Mauvais genre et l’inénarrable Panique au Mangin Palace.
On ne retient pas toujours tout, mais on en apprend beaucoup. Ainsi, alors qu’en ce moment même, Jean-Marie Le Pen dénigre Nicolas Sarkozy pour l’imitation de son programme tout en ayant régularisé plus d’immigrés que lui ne l’aurait fait, je me souviens de cette édition du grain à moudre.
Julie Clarini et Brice Couturier expliquaient ainsi que leurs invités, que les émigrants ne représentaient que 2% de la population mondiale. Et que l’Europe, si elle voulait continuer à rester productive et à financer les retraites de ses ressortissants, avait besoin d’au moins 44 millions d’immigrés d’ici 2050 (du moins c’est ce qu’en dit l’ONU).
MM. Le Pen et Sarkozy devront donc choisir : vieillir pauvre – ou du moins laisser leurs électeurs vieillir pauvres – , ou accepter de rencontrer l’autre.

Vu tout ce que l’ouverture sur le monde m’a déjà apporté, mon choix est déjà fait depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.