En passant

1 min read

Brèves et micro-ondes

Jean-Yves Lafesse a trouvé le filon pour palier aux méventes de ses DVDs : attaquer YouTube et DailyMotion. Montant réclamé : 6 millions d’euro, dont 2 de préjudice moral. J’aimerai savoir quelle part lui reviendrait en propre s’il gagnait, et combien de copies seraient nécessaires pour atteindre une telle somme.

Cette anecdote juridique trouve écho dans ce numéro du Grain à moudre que je viens d’écouter, où on parle des problèmes du téléchargement illégal, et que pirater, c’est mal, et que si on cherche à ficher les gens, c’est pour protéger la propriété intellectuelle et le droit d’auteur. Arrêter de me faire rire : l’immense majorité des contenus téléchargés sont anglo-saxons, pour ne pas dire américains. Le téléchargement fait donc du tort aux majors qui se rechargent copieusement avec de nouveaux médias : le marché du DVD se porte très bien, les séries se vendent aujourd’hui mieux que les films (alors qu’avant elles n’étaient même pas commercialisées), et le dernier tube à la mode peut être téléchargé sur son téléphone portable. A-t-on mis en regard le manque à gagner supposé dû au téléchargement et les bénéfices de ces nouveaux canaux de diffusion.

Et qu’on ne vienne pas me dire que ce manque à gagner se fait au détriment des jeunes artistes francophones : si les télévisions et radio de France à quelques trop rares exceptions peu écoutées, favorisaient la création des jeunes artistes francophones, le problème serait tout autre. Ça m’énerve.

Et le premier qui me raconte la fin de Harry Potter 7, je lui casse les dents !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.