Qui a eu cette idée folle…

3 min read

un jour d’inventer les trolls l’école ? C’est ce sacré Saroumane Charlemagne !

Puis vint Jules Ferry, et l’école fut laïque. Puis vint la cinquième république, et parfois on se demande…

J’écoutais l’autre soir un podcast – Interception, France Inter – sur l’Ecole Casanière, jolie formule pour désigner l’instruction que délivrent les parents aux enfants non-scolarisés (je rappelle que l’école n’est pas obligatoire, seule l’est l’instruction, avec obligation de résultat – contrôlé par les inspecteurs d’académies).

Un couple dont la fille n’est pas scolarisée témoignait. “18 c’est quoi ?”, demande l’inspectrice. “Un un et un huit”, répond la petite fille. “Non, non, 18, c’est 5 plus 3 plus 10”. J’ai eu la même réflexion que les parents : c’est aussi 20 moins 2. Voire 3 au cube moins 3 au carré.

La même demande : “dessine-moi un gateau”, en vue de faire des fractions. La petite dessine un quatre-quart (une grosse barre allongée). La psychorigide de service a osé rétorquer que “non, ce n’était pas un gâteau”. La petite ne s’est pas démontée, et a proposé de dessiner des bougies pour mieux visualiser le gâteau sous les bouts de cires. La maman est intervenue, et a demandé à sa pitchoune de dessiner une tarte. Et là, notre chère inspectrice a exulté ; ça c’est un gâteau.

On peut se demander ce que font de telles tares pédagogiques dans les rangs de l’éducation nationale. Rectifions le tir, tous les inspecteurs ne sont pas comme ça, et j’en connais qui ont la pédagogie des maîtres dans le sang. Il faut cependant savoir que de nombreux inspecteurs sont des professeurs dont on ne veut plus en classe. Aucun directeur d’établissement ne peut tolérer un prof qui ne sait absolument pas se faire respecter, dont les parents se plaignent pour lacune pédagogique, etc, etc… Si ces profs sont en plus dépourvus de l’agrégation qui rend indéboulonnable, on les incite à devenir inspecteurs. Bonjour la carrière de substitution.

On peut parfaitement imaginer que certains vont s’épanouir dans ces nouvelles fonctions. On peut aussi craindre que ces gens fonctionnent à l’aigreur.

Ce qui n’arrivera certainement aux enseignants en poste, qui ont encore et toujours le plaisir de s’entendre dire qu’ils sont infoutus d’inculquer une morale laïque, laquelle “risque toujours de s’épuiser quand elle n’est pas adossée à une espérance qui comble l’aspiration à l’infini.”

Personnellement, sachant qu’il nous reste 5 à 7 milliards d’années à occuper cette planète avant qu’elle ne fasse griller par un Soleil transformé en Géante rouge, la marge de progression de l’humanité dans ce laps de temps me donne une idée de l’infini auquel on peut déjà aspirer. Comme cette progression ne pourra se faire qu’en pleine coopération, et donc avec altruisme, je me dis que si Dieu existe, il ne pourra qu’être content.

Mais je dois être un affreux simplificateur naïf, encore une fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.