Références

4 min read

Vous avez peut-être déjà vu ce lien chez Iyhel ou chez Flopy. Mais je vous le remets, parce que… parce que c’est hallucinant.

Mais ce n’est pas tout. Hélas.

Ce n’est pas tout, car après la comparaison de la loi d’enfermement préventif, inspirée du troisième Reich et porte ouverte à Minority report1, Michèle Alliot-Marie y va de sa jolie comparaison.

En parallèle de ce concours de métaphore, il y a cette déclaration d’Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy, qui affirmait que “les sectes sont un non-problème”. Elle revient sur ses propos (copier-coller du monde.fr).

“Je n’ai pas dit la phrase que l’on me prête” –, Mme Mignon explique : “Ce n’est pas parce qu’un mouvement spirituel n’appartient pas officiellement à une Eglise traditionnelle, comme l’Eglise catholique, qu’il est nécessairement sectaire.” 

Invoquant la “liberté de conscience”, la directrice de cabinet du président de la République estime qu’à partir du moment où un mouvement “ne crée pas de trouble à l’ordre public” et qu’“il n’est pas à l’origine d’abus de faiblesse de gens, notre législation ne permet pas de l’interdire”

La polémique était née d’un entretien publié mercredi par VSD, dans lequel Emmanuelle Mignon affirmait que “les sectes sont un non-problème” en France. Malgré les démentis de MmeMignon, la direction de VSD  maintient que les“propos cités dans l’entretien ont bien été tenus”.

Dans cet entretien, elle estime que “la lutte contre les sectes a longtemps permis de dissimuler les vrais sujets”. Au sujet de la scientologie, qui figure sur la liste des mouvements sectaires mise au point en 1995 par la commission parlementaire d’enquête sur les sectes, Mme Mignon avoue “ne pas les connaître”“mais on peut s’interroger. Ou bien c’est une dangereuse organisation et on l’interdit, ou alors ils ne représentent pas de menace particulière pour l’ordre public et ils ont le droit d’exister en paix”.

Elle s’en prend également à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). Questionnée par VSD sur l’éventuelle suppression de cette organisation, elle répond : “Non, mais plutôt la transformer en quelque chose de plus efficace et en finir avec le bla-bla. A part publier des rapports annuels, la Miviludes ne fait rien.”

Emmanuelle Mignon a écrit certains des discours les plus contestés de Nicolas Sarkozy sur la religion et la laïcité, en particulier celui de Latran, et inspiré sa dernière initiative concernant le “parrainage”par chaque élève de CM2 d’un enfant juif français tué par les nazis.2

Le Monde enchaîne aujourd’hui avec quelques réactions – virulentes – de “représentants” de la classe politique.

Je retiendrai celle de “François Bayrou“On avait eu depuis déjà longtemps des indices sur ce sujet”, rappelait mercredi le président du Mouvement démocrate (MoDem), citant la visite de l’acteur américain Tom Cruise, célèbre adepte de la scientologie, à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’économie, en août 2004. “Aujourd’hui, il y a un pas de plus : une des plus proches du président de la République évoque officiellement une réhabilitation de la scientologie.”

Et puis en faisant un tour sur Libé, je tombe sur cette rétrospective (l’article ne devrait pas disparaître, le modèle économique de Libé est différent de celui du Monde).

Nous avions jusque là des présidents francs-maçons, aurions-nous un président scientologue ? Evidemment, les récentes déclarations du président et du premier ministre3 réconfortent les adversaires des sectes. Il faudra juste voir si la scientologie reste sur la liste des sectes de la Miviludes.

1 : vous aurez remarqué la référence induite par Minority Report, alors que je parle de Tom Cruise un peu plus tard. Je ne soupçonne pas Philip K. Dick, mais les interprétations qu’on peut en faire, et surtout qui les fait.

2 : tout ce fratras religio-médiatico-sectaire est d’autant plus étonnant de la part d’une fervente catholique comme Mme Mignon. Le discours de Latran se tient, venant d’elle. Le devoir de mémoire, pourquoi pas. Mais la souplesse sur les sectes, je ne suis plus la logique, là. Quoi ? Quelle logique ? ah ben oui, il est peut-être là le problème.

3 : Vous avez comme Fillon apparaît partout d’un coup, alors que Président Sarko se fait discret ? Etonnant non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.