Pauvres cons

3 min read

Les mots ont un sens. Pas celui qu’on veut leur donner. Remettons les points sur les i, en commentant un extrait de dépêche AFP.

Le porte-parole de l’UMP, Yves Jégo, a dénoncé de son côté “une volonté de lyncher le chef de l’État, de l’abattre” et a imputé la responsabilité de l’incident à la “coalition des perdants”, au “syndicat des aigris”.

Je replace dans le contexte : l’incident, c’est celui du Salon de l’agriculture.

Or donc, c’est le syndicat des aigris qui a fait que Sarkozy est descendu tout seul à 36%. Ouais si on veut. Faut pas les interroger, alors. Et puis c’est le syndicat des aigris qui lui a fait dire ces propose minables. Sont forts, ces aigris.

“C’est sans doute le signe effectivement que la campagne savamment orchestrée depuis quelques semaines a porté ses fruits et qu’un certain nombre de Français peuvent se croire tout permis”, a-t-il dit lors d’un point de presse.

Ben faut dire que le président nous a bien montré que tout était permis : partir en vacances 3 fois de suite aux frais d’amis de la finance, s’augmenter de 180%, divorcer, se remarier aussi sec, demander à la Cour de Cassation d’invalider des décisions du Conseil constitutionnel, bafouer la volonté du peuple qui avait dit au traité européen, recevoir un dictateur le jour de lancement de la semaine des droits de l’homme, insulter les gens qui ne sont pas d’accord avec lui devant des caméras… D’ailleurs c’était un de ses slogans de campagne : “tout devient possible.”

Selon le député UMP des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca, “il y a eu d’autres exemples dans le passé de ce type d’acharnement, avec Roger Salengro et Pierre Bérégovoy et l’on sait comment cela a fini”.

Peuple de France, te voila prévenu ! Sois d’accord avec ton président, sinon ses petits nerfs vont craquer, et il se suicidera ! Et ce sera un assassinat, et tu iras en prison sans espoir de sortie, car sait-on pas si tu recommencerais pas avec ces grands humanistes que sont Yves Jego ou Philippe Devedjian (le type qui sait pas qu’une caméra de télé peut diffuser à la France entière qu’Anne-Marie Comparini est une salope).

Plusieurs personnalités ont critiqué les nouveaux moyens d’enregistrement et de diffusion des informations. Valérie Pécresse a évoqué “toutes ces caméras cachées, ces micros, cet internet” et Jean-François Copé “les webcams et les portables”.

Ouais, c’est horrible internet. Y a du piratage qu’on peut taxer. Et puis tous ces micros, tenus par ces journalistes qui empêche la police de faire son travail à Villiers-le-Bel : t’as qu’à voir, ils étaient tellement perturbés les 1000 flics, que sur les 33 gars qu’ils ont arrêtés, 13 étaient relâchés le lendemain. Et puis ces caméras cachés, ces radars, ce flicage permanent, cette obsession de la sécurité, elle a raison Pécresse.

Et Copé, c’est horrible les portables ! Ça envoie des SMS tout seul, dis donc ! Ils découvrent les médias qu’ils sont si longtemps abreuvés ou quoi ?

Pff. Ils sont tellement minables, tous, c’en est tellement facile… Désespérant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.