Je bouquine (4bis)

1 min read

Tiens, je constate que la dernière fois, j’ai oublié de vous parler de deux trois trucs… Petit rattrapage.

Dans les bouquins que j’ai boulotté, je vous avais parlé des 4 Tomes des Cantos d’Hypérion. En vo, on n’en a que deux, mais passons sur cette détestable habitude de l’édition française de scinder les ouvrages qui fonctionnent commercialement en plusieurs volumes pour faire plus d’argent…

Les deux premiers tomes d’Hypérion m’avaient prodigieusement emmerdouillé. On nous présentait 6 personnages à travers 6 nouvelles liées ensemble par la situation actuelle des personnages et un univers. On peut considérer que c’est la plus longue exposition jamais écrite pour un roman. La seconde partie, la Chute d’Hypérion, est autrement plus rythmée et intéressante. Toutes les situations et tous les personnages présentés se rejoignent véritablement pour la résolution du conflit qui sert de trame de fond à l’univers, qui révèle toute sa richesse.

Il faut donc prendre les deux premiers tomes comme autant de pistes ouvertes pour les deux derniers qui sont un véritable feu d’artifice. Ce que je ne pouvais faire, du fait de la forme d’édition…

A lire donc, en connaissance de cause sur cette histoire de forme : vous aurez sans doute plus de plaisir que j’en ai eu sur la première partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.