Qui sait ? (La grande aventure du Googlothon et du Caddie parlant)

2 min read

Présentation des personnages :

A ma gauche, Google, poids lourd trou noir du web.

A ma droite, Bo Fowler, auteur du génialissime Scepticisme & Cie.

Que se passe-t-il quand les deux se rencontrent ? Comment faire lorsqu’on a de l’argent à ne plus savoir qu’en faire, et qu’on est à court d’idée pour aider l’humanité ? Qui sait ?

Or donc, Google, après avoir dépensé plein d’argent en R&D, en fusion acquisition, en Google phones, en Google Satelittes, en Google Pancakes, ne savait plus comment dépenser son argent.

Ou voulait le faire croire.

Pour ses 10 ans, Google organisa un “concours” pour récompenser les 5 meilleurs idées qui permettraient de venir en aide à quelqu’un. Pour les 5 finalistes, Google s’engagerait à signer un chèque de 10 millions de Dollars aux organismes qui seraient capables de concrétiser ces 5 projets.

50 millions de dollar pour faire le bien.

Votre serviteur ayant vu cette annonce édifiante, se dit qu’il allait envoyer Scepticisme et cie, un roman de Bo Fowler, dont voici le résumé, honteusement copié-collé sur un quelconque site marchand.

Fabriqué le 3 novembre 2022 dans la Z.I. de Chelmsford, le narrateur, un chariot de supermarché, entre en fonction, après une enfance de trois semaines, dans une grande surface de Londres. Equipé de la puce Infinity, ce chariot intelligent croit en Dieu.
C’est derrière un pilier d’église qu’il fait la connaissance d’Edgar Malroy, inventeur de Scepticisme & Cie, première boutique de paris métaphysiques. En prenant au mot le pari pascalien, Malroy, bookmaker de génie, fait fortune malgré lui. On ne perd jamais à miser sur la jobarderie humaine.
Edgar a pourtant son talon d’Achille, Sophia, une belle jeune lemme, persuadée d’être l’envoyée de Dieu. Tandis que Scepticisme & Cie prospère et change la face du monde, tandis que Sophia cherche à tuer Malroy l’hérétique, le chariot, ayant parié 500 000 livres sur l’existence de Dieu, s’attache à la prouver en entreprenant l’ascension du mont Everest.
Un roman à l’intelligence vénéneuse, satire des religions établies, chronique du combat impitoyable d’un homme et de son chariot contre les zélotes.

Et là, votre serviteur se dit : et si ce combat devenait celui d’un homme et de son moteur de recherche ?

Qui sait ?

Scepticisme et Cie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.