L’énigme des phallus disproportionnés (Google insolite ep 3)

1 min read

Depuis quelques temps déjà, une expression revient systématiquement dans la partie mots-clés de mon outil d’analyse statistique. Cet outil me permet de savoir d’où viennent mes lecteurs : entrée directe, lien depuis un site, et le cas échéant, lequel, moteur de recherche, et là encore, lequel et avec quel mot clé.

Or donc, depuis plusieurs semaines, je m’étonne de voir des visiteurs arriver ici en ayant tapé “Enormes bites”.

On se souvient que j’avais par le passé, tel un Rouletesboules moderne, résolu le mystère du porno belge. Et que je m’interrogeai alors sur le pourquoi du comment de ces prodigieux phallus.

La réponse, je l’ai, et nous la devons à Cochon, qui en des temps immémoriaux, nous avait exprimé son souhait de voir des bellâtres présenter les informations en tenue d’Adam. On dit merci Cochon, tu portes bien ton prénom (c’est juste pour la rime). Cela dit, je te pardonne, puisque tu as eu l’insigne honneur de rédiger le mille et unième commentaire de ce blog (et oui !)

Dans les champions du monde de la requête, saluons l’auteur de “jeux du jènie qui pense a se con pense”, et notre ami qui nous avoue “rechercher toutes les jaquettes louis la brocante”. On leur souhaite bien du plaisir à tous les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.