Recomposer mon cerveau

1 min read

En ce début d’année, se voir affliger une réunion de cinq heures où il faut voter avec des petits papiers rose ou bleu, où l’un des deux intervenants met dix minutes pour calculer que 2 votes à 60%, 3 votes à 75% et 2 votes à 90%, ça fait une moyenne de 75%, c’est dur.

Evidemment, je sors de réunion pour m’apercevoir que j’ai oublié mes lunettes et que je vais donc m’exploser les yeux sur mon écran dans mon bureau sans fenêtre.
Je sens que d’ici vingt minutes, je vais avoir le droit de faire une escapade d’une demi-journée de formation au fin fond de la Bretagne (cinq heures de route, quatre en train)…
Histoire de conserver ma santé mentale, et dans le cadre de la chaîne de l’amitié culturelle entre les bloggueurs, je vais donc m’écouter un petit jeune qui démarre, parce que c’est la musique le sujet du tag que m’a collé Cochon, n’est-ce pas.

Vous reprendrez bien un peu de Tom Waits ? Pour ceux qui ne connaissent pas, les deux premiers albums sont tout bonnement indispensables. Les autres sont plus ardus d’approche, bien qu’on trouve de véritables pépites dans sa discographie de plus de 35 albums.

Et histoire de savoir ce qu’ils écoutent, je passe le bébé à Balmeyer, Zoridae et Mme de K, dont je n’ai plus trop de nouvelles, mais bonne année quand même :P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.